Economie d’énergie : que faire pour améliorer son logement ?

En ces temps où le prix des énergies devient extrêmement cher et où l’écologie est la préoccupation de tout un chacun, il est primordial de limiter les dépenses énergétiques de son logement. Si cela demande un investissement, le jeu en vaut la chandelle car il ne faut que quelques années pour arriver à amortir la différence. De plus, outre l’aspect économique et écologique, faire isoler son logement offre un gain de confort non négligeable. Voici quelques conseils pour améliorer l’isolation de sa maison et ainsi faire des économies d’énergie.

Qu’est-ce que l’isolation ?

L’isolation peut être de différentes formes. Il existe par exemple l’isolation phonique, l’isolation acoustique, l’isolation thermique… Ce terme signifie en fait rendre hermétique 2 éléments séparés. Dans le cadre d’un studio musical, on cherche par exemple à rendre une pièce bruyante isolée au niveau de l’acoustique pour que le son ne se propage dans les autres pièces. Dans le cadre d’une isolation thermique, on cherche à ce que le froid ou la chaleur ne se disperse pas d’un endroit à l’autre. Dans le cadre d’une habitation, on cherche à ce que le froid ne rentre pas dans la maison l’hiver et que la chaleur ne parte pas à l’extérieur. Jusque dans les années 1970 où le prix de l’énergie fossile n’était pas du tout élevé, les maisons n’étaient pas ou très peu isolées. De plus, la plupart des matériaux de construction étaient très mauvais du point de vue de la résistance thermique. Avec la flambée des énergies, la prise de conscience écologique et la baisse des matériaux de construction au niveau de l’isolant, les maisons se sont petit à petit isolées. La loi y est également pour beaucoup. Par exemple la RT 2012 contraint les maisons neuves à être isolée, à adopter des systèmes de ventilation efficaces, etc.

Quelle isolation privilégier ?

Quand on achète un bien dans l’ancien que l’on souhaite rénover, il est impératif de réfléchir au budget à allouer à la rénovation énergétique. On trouve plusieurs isolations possibles dans une maison, en fonction des parois de la maison. Si la plupart des personnes pensent que changer ses fenêtres pour des fenêtres double voire triple vitrage va changer la donne, c’est souvent faux. En effet, ce n’est pas par les parois vitrées que la chaleur part le plus. Cela limitera tout au plus les courants d’air mais il y a plus efficace pour traiter les déperditions.
30% des pertes sont dues à la toiture, 20% par les murs, 20% par le renouvellement de l’air, 15% par les fenêtres, 10% par les planchers bas et 5% par les ponts thermiques. Vous l’aurez compris, quand on veut isoler efficacement sa maison, il faut en priorité isoler le toit et ensuite les murs.
Si isoler son toit ne revient pas très cher, selon les matériaux choisis, isoler ses murs peut être plus onéreux. On peut d’ailleurs isoler les murs de sa maison par l’intérieur ou par l’extérieur. L’ITE, isolation extérieure des murs, est la plus efficace et la plus pratique. En savoir plus ici https://isolation-ite.fr. Elle vite en fait les ponts thermiques, évite de perdre de la place à l’intérieur de son logement et ne nécessite pas de déménager le temps des travaux.
Viennent ensuite les pertes de chaleur dues aux fuites et à la ventilation. Il existe maintenant des installations en VMC double flux permettant d’errer sa maison tout en habitant dans un système totalement hermétique. Le flux d’air vicié réchauffe l’air froid entrant tout en s’évacuant. Enfin, une fois ces isolations faites, on peut s’attaquer  au reste de la maison comme les fenêtres, les planchers bas et les ponts thermiques.

Quelles aides sont disponibles pour isoler son logement ?

Bien entendu, le coût d’isolation pour une maison totalement percées sera conséquent. Heureusement il existe de nombreuses aides pouvant facilité investissement de base. Rappelons en effet qu’une fois l’investissement effectué, le propriétaire s’y retrouve rapidement en confort et en économies.
Les aides peuvent provenir de différents organismes, aussi il est important de consulter les associations d’aide aux économies d’énergie qui conseillent gratuitement les propriétaires. Devant la disparité et le nombre d’offres, il est possible que vous passiez malheureusement à côté d’aides intéressantes. De plus, la loi évoluant sans cesse et les aides changeant chaque année, il est impératif de connaitre les bonnes aides au moment où vous les demandez pour ne pas vous retrouver avec des milliers d’euros à payer et non prévus.
Il existe Tou d’abord les aides liées aux revenus des ménages mais qui s’avèrent particulièrement intéressantes si on y a droit, ce sont les aides de l’ANAH, soit qui proviennent de l’Etat. Des aides pouvant aller jusqu’à plus de 10 000€ sont possibles en fonction du nombre de travaux effectués. Ensuite, on trouve des aides accessibles à tous : les aides de la Région, du Département, de la Commune. On trouve également les certificats d’énergie qui sont des aides financées par les pollueurs. En effet, afin d’éviter les lourdes amendes destinées aux fournisseurs d’énergies non renouvelables, l’Etat oblige ces professionnels à financer des travaux d’économie d’énergie et d’isolation. Vous pouvez également trouver un financement intéressant auprès de votre banque avec l’éco-prêt à taux zéro. Ce type de prêt qui peut se faire sur un maximum de 15 ans est intéressant car le taux est de 0%, il ne convient de payer que l’assurance. Cela est intéressant car bien souvent le surplus de loyer mensuel du aux nouvelles échéances sont absorbées par les économies réalisées par les travaux. Le gain de confort et d’argent est donc direct. Vous gagnerez même de l’argent à la fin du prêt avec la diminution des mensualités ou en cas de revente du bien.

Entre les gains d’énergies, les économies d’énergie, les aides… faire isoler sa maison est devenu facile et peu cher au final. Alors n’attendez plus !

Economie d’énergie : que faire pour améliorer son logement ?
5 2 votes

Laisser un commentaire