Histoire du pesage : les grandes dates

Aujourd’hui, les appareils de pesage sont à la pointe de la haute technologie. Que ce soit pour les particuliers avec les balances connectées ou pour les professionnels notamment de l’industrie, les balances sont de plus en plus précises. Mais revenons en arrière et arrêtons-nous sur la balance à travers les âges et son évolution.

Comme toute invention, la balance est née d’un besoin non satisfait. Ce sont les marchands antiques qui ont eu besoin d’évaluer la valeur de leur marchandise de façon plus précise et équitable.

La 1ère balance, du moins celle que l’on a découvert et datée comme étant la plus ancienne, provient du Pakistan et a été daté à environ 2 millénaires avant JC.

Ce 1er système de pesage ressemble à une sorte de balance à colonnes dont le pesage s’effectue en comparant le poids des marchandises à des pierres posées sur des plaques, l’ensemble étant en équilibre. Une fois l’équilibre atteint, la mesure est faite. Ce type de système de pesage, bien qu’il soit précis, peut-être aisément manipulé afin de tromper les acheteurs.

A Rome, un autre procédé a vu le jour. Encore utilisé actuellement sous le nom de balance romaine, ce procédé consiste à mettre un poids sur un plateau (cette fois-ci un seul plateau et non deux) et à l’aide d’un poids fixé sur le fléau de régler l’équilibre. Une fois l’équilibre atteint, il suffit de lire les graduations inscrites sur le fléau.

En 1670, Roberval invente la balance à plateaux découverts appelée aussi balance à 2 fléaux (voir ici). C’est une amélioration des balances existantes qui consiste à mettre les plateaux de pesage sur le fléau et non plus en dessous.

Au 18ème siècle, Lavoisier améliore encore le procédé.

Malgré cela, il n’y a pas eu de réelles améliorations de la technologie pendant des millénaires. Il a en effet fallu attendre la fin du 18ème siècle pour voir apparaître de nouveaux outils de pesage. La principale nouveauté fut qu’il n’était plus nécessaire de contrebalancer avec des poids pour mesurer.

En 1760, Richard Salter (marque bien connue de nos jours) créé sa 1ère balance à ressorts qui permet de mesurer la tension exercée, ce qui permet de déduire le poids pesé. Ce système existe encore de nos jours même s’il n’est pas aussi précis que les balances électroniques.

Aujourd’hui, les balances électroniques grand public sont à des tarifs tout à fait bon marché. Leur procédé consiste à détecter des variations de courant électrique en fonction de la pression exercée. Les balances haut de gamme arrivent même à calculer le taux de masse grasse du corps. La précision est extrêmement élevée (0,1 gramme près).

En savoir plus sur les balances professionnelles : www.balance-act.com

 

Histoire du pesage : les grandes dates
5 2 votes

Laisser un commentaire