L’importance de la philosophie

Dès que l’on aborde le mot philosophie, on pense tout de suite à cette matière découverte pour la première fois en terminale et dont l’utilité semblait un peu floue aux jeunes lycéens que nous étions. La philosophie, c’est l’amour ou la recherche de la sagesse. Mais, c’est quoi la sagesse ? Difficile de la définir simplement. On peut simplement dire qu’elle implique à la fois l’art de vivre et l’art de penser, la connaissance de soi et des valeurs, ainsi que l’ouverture d’esprit.

La philosophie encourage l’esprit critique

Les questionnements incessants qu’elle implique font que la philosophie encourage l’esprit critique. Et de nos jours, avoir une pensée critique est essentiel pour lutter contre l’ignorance, la propagande et le consumérisme. Là est l’une des plus grandes importances de la philosophie : enrichir la culture générale. De nombreux sites orientés vers l’éducation et l’enseignement, à l’instar de culture-de-lethe.com, parlent aujourd’hui de cette relation entre la connaissance générale et la philosophie.

La critique en tant qu’approche philosophique se base sur trois principes : cognitif, dialectique et liberté. Toute démarche critique fait appel à une activité mentale approfondie qui ne peut se faire que par le biais d’une compétence intellectuelle. Par ailleurs, on ne peut parler de critique philosophique sans parler de la dialectique : grâce à la philosophie, on est prêt à manifester sa force mentale, à extérioriser ses propres convictions même si celles-ci sont contraires à celles des autres.

Enfin, la critique philosophique ne peut exister que dans un monde où la liberté d’expression et la dignité humaine sont respectées.

La philosophie arrive dans notre vie en terminale afin de nous aider à développer un esprit critique au sortir de l’adolescence, et à mieux comprendre le monde dans lequel on vit. Cette pensée critique ne cesse d’évoluer, au même rythme que les sociétés elles-mêmes : les nouvelles valeurs de la philosophie, qui viennent s’ajouter aux anciennes, sont désormais véhiculées par des philosophes contemporains comme Onfray, Finkielkraut, Luc Ferry…

La philosophie répond à nos besoins de comprendre

En plus de favoriser l’accès des élèves en terminale à l’esprit critique et à l’exercice du jugement, l’apprentissage ou la pratique de la philosophie implique aussi l’acquisition d’une culture. Ce sont deux finalités contradictoires, mais unies : en effet, on retrouve d’un côté l’exercice du jugement qui implique des facultés personnelles, et l’acquisition d’une culture grâce aux lectures et aux connaissances apprises, qui font appel à l’aspect plus impersonnel de la philosophie.

Une personne qui fait de la philosophie est donc capable de puiser à la fois dans ses ressources personnelles et dans les connaissances apportées par la lecture des ouvrages, ou les idées représentées par les philosophes antiques ou contemporains. La combinaison de ces deux concepts permet d’aboutir à des réponses plus précises sur les nombreux questionnements qu’on se pose tout au long de sa vie, comme toute question sur l’utilité de la philosophie ou les questions métaphysiques.

L’importance de la philosophie
4.5 2 votes

Laisser un commentaire