L’histoire de la photographie (1/3) : de 1816 à nos jours.

De l'apparition de la photographie à la photographie actuelle, un long chemin a été parcouru. Cette première partie retrace dans les grandes lignes les inventions les plus importantes et la date à laquelle elles ont été créées.

Historique : l’apparition de la photographie

Fini le temps où le photographe devait s’enfermer dans une pièce sombre allumée par de pâles ampoules pour développer dans divers bains chimiques la pellicule sur laquelle il avait pris soin de fixer ses photos longuement cadrées…

Au 21ème siècle, la photographie est passée au tout numérique : après les appareils compacts numériques, ce sont les reflex numériques qui deviennent accessibles à tous. La photographie s’invite même maintenant sur les smartphones ou autres tablettes. Si le la photographie s’est largement démocratisée, elle s’est également immiscée dans la vie de tous les jours : preuves, selfies, souvenirs… elle ne se cantonne plus seulement au côté artistique.

Après un bref historique de l’évolution de la photographie, nous nous arrêterons ensuite, dans d’autres articles, sur les techniques de base de l’image, et de la technique photographique, qu’elle soit argentique ou numérique, réalisée par un reflex ou un smartphone.
Si le support change, les techniques de base restent les mêmes.

La photographie : de Nicéphore Niepce à l’appareil numérique

Du grec phôtos (lumière) et graphein (écrire), la photographie est une technique qui fixe l’image d’objets sur une surface sensible à la lumière par des moyens chimiques. Le procédé a été créé par Nicéphore Niepce en 1816. Celui-ci arrive à fixer à l’acide nitrique les premières images sur papier au chlorure d’argent tout d’abord en négatif puis en 1822 de façon positive. Louis Jacques Daguerre va améliorer le procédé en 1837 en fixant une image sur une plaque de cuivre argentée, les fameux Daguerréotypes. William Henry Fox Talbot sera quant à lui le premier à créer les premières photographies avec négatif et sur papier en 1835 et en 1851, le procédé de la photo instantanée.

D’autres inventeurs ont participé à l’aventure et ont amélioré les procédés existants pour permettre d’arriver à la photographie (argentique) que l’on connaît aujourd’hui :

  • Joseph Reade (1837) : microphotographies au microscope solaire
  • Charles-Louis Chevalier (1840) : chambre pliante à mise au point
  • Pierre-Guillaume Voigtländer (1841) : objectif avec double système de lentilles
  • John Herschel (1842 ) : inventeur du cyanotype, procédé photographique monochrome négatif ancien
  • Désiré Blanquart-Evrard (1846) : première imprimerie photographique
  • Carl Zeiss (1847) : opticien encore reconnu aujourd’hui, il fonde des usines d’optique
  • Gustave Le Gray (1849) : parvient à améliorer la qualité du négatif utilisant le collodion.
  • Frederic Scott Archer (1851) : invention du collodion humide permettant de réduire le temps de pose.
  • Adolphe Martin (1853) : améliore la technique du collodion humide en utilisant en remplacement des plaques de verre, du métal.
  • Jean-Marie Taupenot (1855) : le collodion albuminé sec qui peut conserver des plaques sensibles de nombreux jours.
  • René-Prudent Dagron (1862) : met au point la photographie microscopique
  • Louis Ducos du Hauron (1868) : découverte de la photographie en couleur (jaune, bleu et rouge).
  • Richard Leach Maddox (1871) : fabrique une émulsion de bromure d’argent permettant de créer des plaques sèches et de longue conservation.
  • Charles E. Bennet (1878) : procédé de la photographie instantanée.
  • George Eastman (1879) : invention des plaques photosensibles.
  • Carbutt (1884) : le film Celluloïd est créé.
  • George Estman (1888) : création du 1er Kodak, appareil photo préchargé dont les photos sont développées en usine.
  • Oskar Barnack (1913) : invention du 1er Leica.
  • Agfa (1916) : le 1er film couleur Agfacolor.
  • Edward Lang (1947) : mise en place du développement instantané.
  • Steve J. Sasson (Kodak) (1975) : prototype d’un appareil photo à stockage (capteur photographique électronique).
  • Fuji (1986) : invention du 1er appareil jetable.
  • Fuji (1988) : passage à l’ère du digital avec le 1er appareil photo numérique.
  • 1992 : la norme  photo JPEG (Joint Photographic Experts Group) est adoptée.
  • Eric Fossum (1993) : capteur CMOS (moins de consommation que le CCD, plus rapide, moins coûteux).
  • Nikon (1999) : sortie et commercialisation du 1er reflex numérique.

 

 

 

Étiquettes :

L’histoire de la photographie (1/3) : de 1816 à nos jours.
5 2 votes

Laisser un commentaire