Le vaporisateur, qu’est-ce que c’est ?

Le vaporisateur est une nouvelle façon d'apprécier votre tabac et d'autres plantes thérapeutiques. Il existe aujourd'hui des modèles de vaporisateurs électroniques portables qui ont un aspect similaire à une cigarette électronique. Nous vous apportons dans cet article les principales informations à connaitre sur cet objet qui est de plus en plus présent dans le quotidien des Français.

Comprendre le vaporisateur

Le vaporisateur est un appareil utilisé pour chauffer sans brûler de l’herbe ou des plantes aromatiques séchées afin d’en extraire les principaux actifs. Ceux-ci sont ensuite libérés sous forme de vapeur qui sera inhalée par une personne. Le chauffage est effectué en dessous de la température de combustion qui est de 230 degrés. Cela permet d’éviter les composés cancérigènes qui peuvent être produits par la combustion d’une matière végétale.

Le vaporisateur est beaucoup utilisé dans le domaine de l’aromathérapie et la phytothérapie, c’est-à-dire à des fins médicales. Le procédé de vaporisation existait déjà avant l’antiquité chez les Scythes, mais le premier modèle de vaporisateur commercialisé a été créé en 1994. Ce n’est que vers 2010, après la libération du cannabis dans certains pays que le vaporisateur a été démocratisé dans de nombreux pays.

 

Les différents types de vaporisateurs

Il existe principalement 4 types de vaporisateurs qui se différencient par le type de chauffage utilisé.

  • Le vaporisateur avec chauffage par convection avec soufflerie : l’air chaud passe à travers les éléments végétaux grâce à un ventilateur ou une pompe à air. Le vaporisateur va ensuite remplir un sac alimentaire qui sera par la suite détaché par l’utilisateur qui inhalera la vapeur obtenue lorsqu’elle est refroidie.
  • Le vaporisateur avec chauffage par convection sans soufflerie : contrairement au modèle précédent, la vapeur sera retenue dans un tube en silicone ou en plastique alimentaire d’où l’utilisateur va aspirer la vapeur grâce à un petit tuyau.
  • Le vaporisateur doté d’un chauffage par rayonnement : cet appareil utilise une ampoule halogène pour chauffer les extraits de plantes. Ces derniers vont absorber la lumière et provoquer la hausse de température nécessaire à combustion.
  • Le vaporisateur à chauffage par conduction thermique : pour ce genre d’appareil, les plantes sont en contact direct avec la source de chaleur. Toutefois, ce procédé est moins stable et les éléments chauffés auront ainsi tendance à bruler. De ce fait, le gout obtenu sera alors altéré. Ces modèles sont en revanche les moins chers sur le marché et ils peuvent même être fabriqués à la maison.

Les caractéristiques du vaporisateur

En quelques minutes, il est possible d’obtenir les vertus thérapeutiques des plantes aromatisées en utilisant un vaporisateur. C’est ainsi un appareil efficace dans le cadre d’une utilisation médicale. La vapeur n’a pas d’odeur spécifique et elle est aussi moins nocive pour l’utilisateur. La vapeur qui se dissout rapidement ne gênera aucunement votre entourage. Le dosage des plantes ou de la vapeur à inhaler peut-être précis grâce à des études réalisées auparavant. Pour découvrir plus en détail ce type d’appareils, regardez sur Internet dans les boutiques spécialisées.

Le vaporisateur, qu’est-ce que c’est ?
3.7 3 votes

Laisser un commentaire