Les différentes formes d’escalier

Lorsqu'on rénove sa maison ou que l'on construit, se pose souvent la question du type d'escalier que l'on va poser. En fonction de son utilisation et de la place disponible, différents types d'escaliers pourront être utilisés.

Avant de parler de formes, il faut savoir que les escaliers peuvent être réalisés en différentes matières. Les grandes bâtisses pourront privilégier les escaliers en marbre même si actuellement les maisons neuves privilégient les escaliers en béton recouverts d’un revêtement en bois, en PVC ou naturel. Enfin, quand on rénove ou que l’on veut un escalier plus design, le bois reste le matériau privilégié de par sa robustesse, sa facilité de pose et son design. Voici les différents types de formes d’escalier choisis en fonction de la place disponible dans la pièce et de la trémie (carrée ou rectangulaire) qu’il est possible de créer dans la pièce desservie à l’étage supérieur.

L’escalier droit

Le plus commun et le plus connu, l’escalier droit ne comporte que des marches de taille similaire et ne comporte aucun tournant. C’est sans aucun doute l’escalier par excellence, le moins cher et celui qui s’installe le plus facilement.

L’escalier quart tournant

Un escalier tournant est par définition composé d’une partie droite et d’un tournant. Ce dernier peut être un tournant en haut, c’est-à-dire qu’il effectue un virage dans les dernières marches ou un escalier tournant en bas. L’escalier quart tournant est utilisé dans les pièces où il n’est pas possible de poser un escalier droit par manque de place. De par son quart tournant, il tient peu de place  sur le côté de la pièce où il est tournant. L’ouverture, ou la trémie, est ici moins grande qu’avec un escalier droit.

L’escalier demi-tournant

Le demi-tournant est un escalier dont l’arrivée se fait à l’inverse du départ. Il effectue en fait un virage de 180° et se pose dans les pièces à petits espaces. Bien entendu, plus l’escalier a une forme compliquée, plus il sera onéreux. Les trémies sont ici carrées.

L’escalier trois quarts tournant

Beaucoup moins utilisé, il est souvent remplacé par les escaliers en colimaçon (hélicoïdal circulaire). Appelé encore hélicoïdal carré, c’est l’escalier qui tient le moins de place au sol. Très pratique pour accéder à des pièces nouvellement aménagée comme les combles, il s’avère cependant moins pratique lorsqu’il s’agit de transporter des meubles. En escalier d’appoint, la trémie peut être plus petite, mais cela est moins vrai quand c’est un escalier principal. Ce type d’escalier doit être vraiment étudié avant d’être posé car ses avantages sont aussi nombreux que peuvent être ses inconvénients.

Les différentes formes d’escalier
Voter pour cet aticle !

Laisser un commentaire