Une majorité de Français ne fait pas confiance aux serruriers

Ce n’est pas la première fois qu’une enquête révèle la réticence des Français à l’encontre des artisans comme les garagistes, les plombiers et les serruriers. Cette méfiance est souvent liée à une mauvaise expérience par le passé. En effet, nous sommes nombreux à avoir été victimes d’une surfacturation pour une porte bloquée ou tout simplement pour des clés oubliées. Les serruriers n’ont pas vraiment bonne réputation. Nous vous livrons dans cet article les raisons de ce phénomène.

Des chiffres accablants pour les serruriers

Selon une enquête réalisée par l’IFOP pour Hop’ Serrurier à Oullins et menée auprès d’un échantillon de 1017 personnes, 54% des habitants de la ville font plus ou moins confiance aux serruriers dont 12% qui n’ont pas du tout confiance en ces experts.

Toujours dans le cadre de cette enquête, il est avéré que 80% des Français souhaitent que le gouvernement prenne les mesures nécessaires pour renforcer l’encadrement de l’activité des serruriers. À noter que le serrurier est souvent sollicité pour réparer ou pour changer une porte d’entrée, pour ouvrir une porte en cas de perte ou d’oubli des clés.

Par ailleurs, les serruriers qui proposent des tarifs modérés sont généralement privilégiés. Cela pour dire que même si le professionnel obtient de bons avis sur internet, cela n’est pas souvent considéré comme une preuve de fiabilité. Très souvent, les prestataires qui présentent des tarifs élevés sont qualifiés d’arnaqueurs, ce qui peut ternir sérieusement l’image de l’ensemble des serruriers.

00

Les mauvaises expériences, la source de la méfiance envers les serruriers

Et si l’ensemble des serruriers n’ont pas la cote auprès des Français, c’est certainement à cause des mauvais retours d’expérience. En effet, bon nombre des clients se plaignent que les professionnels de la serrurerie n’annoncent pas clairement le montant de leur intervention. Du coup, les tarifs pratiqués au final sont particulièrement élevés.

De plus, 40% des enquêtés ont avoué que le montant des tarifications supplémentaires liées aux conditions d’intervention est prohibitif tandis que 38% ont dû attendre au moins trois heures avant de bénéficier de l’intervention du serrurier.

Par ailleurs, 34% des personnes interrogées ont avoué qu’elles ont eu affaire à un serrurier qui a fait changer entièrement la serrure de leur porte alors que cela ne semblait pas nécessaire. Enfin, 55% des individus interrogés ont eu le sentiment de s’être fait arnaquer suite à l’intervention d’un serrurier.

Face à ces constats déplorables, les serruriers réagissent

Pour redorer l’image de leur profession et afin de remédier aux préjudices causés par les mauvais comportements de certains serruriers, les professionnels de la serrurerie réagissent en créant le Label « Serrurerie de France ».

Cette certification a été mise en place sous l’égide de la fédération de la profession. Les particuliers ont ainsi droit à des conseils d’experts grâce à l’appli mobile créée à cet effet. Ils peuvent également solliciter un professionnel agréé près de chez eux.

Cette initiative tombe à point nommé, surtout à l’heure où le pourcentage de Français réticents à l’encontre des serruriers est à son plus haut niveau.

Laisser un commentaire