jeudi, février 29

Choisir l’échelle idéale pour vos projets de bricolage et de jardinage – Guide Complet 2024

Que ce soit pour changer une ampoule, remplacer une ardoise, repeindre un plafond ou nettoyer une gouttière, l’échelle est un équipement indispensable pour les travaux en hauteur. Elle vous permet d’atteindre des endroits difficiles d’accès tout en travaillant de manière stable et sécurisée.

Disponible sous plusieurs formes, elle s’utilise aussi bien en intérieur qu’en extérieur. Pour une meilleure manœuvre, l’échelle doit être adaptée en fonction des travaux à effectuer. Il convient alors de se poser les bonnes questions avant de choisir son échelle.

Pourquoi acheter une échelle ?

Composée de deux montants rigides avec des échelons antidérapants ou de barreaux, l’échelle est avant tout un moyen d’accès à des zones en hauteur. Elle ne doit nullement être considérée comme un outil de travail.

Utilisée en usage domestique ou professionnel, l’échelle est toujours utile, notamment pour les travaux d’entretien et autres travaux de bricolage. En plus, contrairement aux autres types de supports, l’échelle garantit une certaine stabilité et plus de sécurité. Investir dans ce type d’équipement ne serait donc qu’utile et bénéfique.

Comment choisir son échelle ?

Avant de choisir son échelle, il est essentiel de connaître l’usage qui en sera fait. Une fois cette question élucidée, plusieurs critères permettent de définir avec précision le modèle d’échelle le plus adapté.

Une échelle, pour quelle utilité ?

Lorsque l’usage auquel est destinée l’échelle n’est pas défini d’avance, on peut se procurer un modèle polyvalent. Autrement, il est préférable de choisir une échelle jouant un rôle spécifique. Pour des travaux de jardinage par exemple, un modèle à base évasée propice aux sols irréguliers est à privilégier.

Dans d’autres contextes, si l’échelle doit être uniquement utilisée en appui, une échelle coulissante est plus adaptée. De même, si l’échelle doit également servir en position escabeau, l’échelle transformable reste la meilleure option.

Quels sont les différents types d’échelles ?

Sur le marché, on distingue plusieurs modèles d’échelle. Ayant des caractéristiques diverses, ils sont choisis en fonction de plusieurs critères tels que la nature et l’emplacement des travaux, la hauteur à atteindre, etc.

L’échelle simple

Il s’agit de la plus classique des échelles. Se posant en appui sur une paroi verticale, elle peut s’utiliser pour les travaux en intérieur et en extérieur. Néanmoins, il faut s’abstenir de s’en servir comme passerelle entre deux points.

L’échelle articulée

Particulièrement adapté à la taille de haie et pour les travaux d’intérieur, ce type d’échelle s’articule en mini-échafaudage ou en appui sur un mur pour prendre la forme souhaitée.

L’échelle fruitière

Comme son nom l’indique, l’échelle fruitière est uniquement destinée à la récolte des fruits au jardin et au verger. Grâce à son extrémité haute biseautée, elle s’installe aisément au milieu des hautes branches des arbres. Sa hauteur dépend de celle des arbres fruitiers.

L’échelle télescopique

Se posant en appui contre un mur, l’échelle télescopique permet d’atteindre facilement et en toute sécurité les 3,80 m de haut. Ceci avec l’aide de ses barreaux télescopiques. Pour une plus grande stabilité, la largeur des marches peut varier d’un modèle à un autre. Il faut noter que ce type d’échelle est adéquat pour les travaux en hauteur tels que ceux liés à la façade ou à la toiture d’une maison.

L’échelle coulissante 2 plans

Ce modèle d’échelle s’installe en appui et se manœuvre grâce à une corde. Conçue avec 2 plans coulissants, l’échelle 2 plans coulissants permet d’accéder à de très grandes hauteurs aussi bien en extérieur qu’en intérieur. Elle est donc adaptée pour les travaux de toiture, de façade et d’élagage.

L’échelle coulissante 3 plans

À l’image de l’échelle coulissante 2 plans, celle de 3 plans se manœuvre également à l’aide d’une corde. Elle se met en appui et est utilisée pour les mêmes types de travaux.

L’échelle transformable 2 plans

Conçue pour les travaux de toiture, de façade, d’élagage et à la taille des haies, l’échelle transformable 2 plans est une échelle pliante pouvant se transformer. Elle peut être posée sur un escalier, contre un mur ou utilisée en échelle double.

L’échelle transformable 3 plans

Ce type d’échelle dispose de 2 ou 3 positions pour l’auto stabilité et de deux positions pour la mise en appui. Grâce à ses caractéristiques, elle permet d’atteindre de très grandes hauteurs. Avant toute utilisation, il est conseillé que l’échelle soit complètement ouverte.

Quelle longueur d’échelle pour quelle hauteur de travaux ?

longueur échelle

La taille de l’échelle est impérativement choisie en fonction de la hauteur à atteindre. Pour connaître la hauteur d’accès maximale, il suffit de considérer la hauteur de l’échelle dépliée et d’y ajouter 1 mètre. Ainsi, pour une hauteur initiale de 4 mètres, il faudra prendre en compte une hauteur de 5 mètres. Sur l’échelle, cette hauteur équivaut à une position debout à la limite de la 5ème marche en partant du haut.

De façon générale, pour des travaux d’intérieur comme d’extérieur devant se réaliser à une hauteur limitée, c’est-à-dire inférieure à 5 mètres, une échelle simple ou une échelle articulée est recommandée. Elles permettent d’atteindre des zones étroites pour des tâches ponctuelles.

En ce qui concerne les travaux à hauteur moyenne, 5 à 8 mètres, une échelle coulissante 2 plans ou une échelle transformables 2 plans est plus adaptée.

Quant aux travails réalisés à une assez grande hauteur, plus de 8 mètres, la meilleure option serait d’investir dans une échelle 3 plans, qu’elle soit transformable ou coulissante.

Il faut noter que pour les travaux d’intérieur à moins de 3 mètres de hauteur, un escabeau ferait l’affaire. Par contre, si la hauteur de travaux dépasse les 8 mètres, il faudra opter pour un échafaudage afin d’assurer une meilleure sécurité à l’opérateur.

Quels sont accessoires essentiels pour une échelle ?

De la plus classique à la plus sophistiquée des échelles, plusieurs innovations permettant une facilité d’utilisation sont disponibles sur le marché. Ces petits accessoires permettent de gagner du temps, surtout lors d’un usage intensif. Leur nécessité dépend néanmoins de l’utilisation de l’opérateur.

  • Le repose-pied : Très utile lors des travaux en hauteur impliquant une posture longue, cet accessoire permet une position statique plus confortable pour les pieds ;
  • Les roulettes de développement : Notamment utilisées pour les échelles coulissantes ou à plusieurs plans, ces roulettes permettent un déploiement plus facile des échelles ;
  • La corde d’échelle coulissante traitée anti-UV : Spécifique aux échelles coulissantes, cette corde assure une meilleure tenue dans le temps ;
  • La butée d’ouverture automatique et le verrouillage de sécurité du plan coulissant pour une meilleure manœuvre de l’échelle coulissante.

Quelques conseils de sécurité

Que ce soit pendant le processus d’installation ou lors de l’utilisation de votre échelle, la sécurité doit être la priorité.

Ainsi, pour des usages ponctuels, il est conseillé d’opter pour des modèles simples et coulissants disposants de patins antidérapants.

Pour un meilleur maintien et pour éviter tout risque d’accident, il faut s’assurer que les échelles transformables 2 et 3 plans possèdent des sangles de sécurité anti écartement.

D’autre part, il faut absolument éviter de se tenir debout sur les derniers barreaux au risque de faire une chute. Les 3 ou même les 4 premiers barreaux en partant du haut sont en effet réservés au maintien avec les mains.

Par ailleurs, il existe des normes qui assurent la conformité et la solidité du matériel utilisé. Les normes NF et EN131 définissent par exemple les dimensions ainsi que les tests de résistance de l’échelle. Elles garantissent qu’une échelle bien conçue peut supporter jusqu’à 150 kg de charge par barreau.

Plus d’informations sur comment choisir son échelle en vidéo :