vendredi, mars 1

Quel déshumidificateur choisir ?

Lorsqu’une résidence présente des signes d’humidité tels que les moisissures, les odeurs ou même des gouttelettes d’eau, il s’avère impératif d’envisager l’acquisition d’un déshumidificateur. Qu’il soit électrique ou chimique, cet appareil réduit considérablement le taux d’humidité dans une pièce, tout en permettant de prévenir ces cas d’humidité.

Pour une intervention parfaite et satisfaisante, il apparaît important de choisir le déshumidificateur idéal. Cependant, il existe plusieurs types de déshumidificateurs et certaines questions importantes conditionnent le choix du bon déshumidificateur.

Pourquoi acheter un déshumidificateur ?

Si le taux d’humidité semble très élevé à l’intérieur d’un logement, l’air qui circule crée un véritable inconfort aux résidents. D’une part, l’humidité dégage de mauvaises odeurs, mais peut aussi affecter les vêtements ou le canapé qui paraîtront légèrement mouillés. D’autre part, pour les personnes sensibles, cette humidité peut provoquer des problèmes respiratoires, des rhinites, des problèmes allergiques, etc.

Un déshumidificateur est, avant tout, un moyen permettant de rendre agréable l’air inspiré dans une pièce. Il permet de déshumidifier un milieu des odeurs désagréables que laisse l’humidité. Il apparaît facile d’utilisation et très efficace. Investir dans cet appareil ne peut qu’être bénéfique.

Comment choisir un déshumidificateur ?

Avant tout, il s’avère primordial d’évaluer, préalablement, ses capacités pour voir s’il est celui adapté à vos besoins. Il s’agit notamment  :

  • du volume d’air,
  • de la surface de la concession à traiter,
  • de taux d’hygrométrie constaté,
  • de la température de la pièce à chauffer,
  • de la source d’humidité.

Après cela, il faut maintenant tenir compte des performances du déshumidificateur. Il s’agira d’évaluer :

  • son débit d’air,
  • sa capacité d’extraction,
  • sa portée,
  • son hygrostat,
  • son niveau sonore.

D’autres caractéristiques secondaires telles que le design, la maniabilité, et les diverses fonctionnalités déterminent, également, le choix d’un bon déshumidificateur.

Le débit d’air

Le débit d’air s’avère la caractéristique principale à prendre en compte pour l’achat d’un déshumidificateur. Il représente la quantité d’air humide (en m3) que l’appareil est capable de traiter dans un intervalle de temps donné (par heure ou par minute). Plus ce débit semble élevé, plus il figure efficace. Cette caractéristique renseigne sur la capacité de renouvellement de l’air ambiant par l’appareil.

La capacité d’extraction

La capacité d’extraction est la quantité de litres d’eau que l’appareil s’avère susceptible d’extraire sur une durée déterminée (par heure ou par jour). Pour un usage domestique ou pour une pièce moyennement humide, il faut prévoir une capacité d’extraction comprise entre 5 et 30 litres par jour.

La portée et le volume traité

La portée est la surface (en mètre carré) que le déshumidificateur peut couvrir. En effet, plus la surface intérieure d’une concession semble grande, plus la portée devra être importante. Le traitement d’une pièce peut aussi se trouver exprimé en mètre cube. Dans ce cas, il s’agit du volume de la pièce.

L’hygrostat et le niveau sonore

L’hygrostat ou le régulateur d’humidité est une commande manuelle ou automatique. Elle se charge de la régulation du taux d’humidité selon les désirs de son propriétaire. Les hygrostats électroniques permettent la régulation automatique du taux d’hygrométrie une fois mis en marche.

Un autre véritable critère de choix est le niveau sonore. Un bon déshumidificateur doit demeurer silencieux. À cet effet, les déshumidificateurs à silicagel sont vivement recommandés. Ils ont la propriété d’être moins bruyants grâce au son doux qu’ils émettent. Toutefois, il faut trouver une bonne corrélation entre le bruit qu’émet l’appareil et son efficacité.

Un déshumidificateur, pour quelle utilité ?

Le problème d’humidité affecte non seulement les résidents, mais également le bâtiment. Le déshumidificateur apparaît comme l’une des solutions les plus évidentes. C’est un appareil électrique ou encore un dispositif chimique dont le rôle consiste à réduire le taux d’humidité dans une pièce, un bureau, ou partout où le besoin se fait ressentir.

Le déshumidificateur possède également la propriété de diminuer, à long terme, le taux d’humidité, mais n’agit pas sur la cause principale. Il semble impératif de disposer de cet appareil pendant les périodes où la température est relativement basse.

Quels sont les différents types de déshumidificateurs ?

Il existe deux grandes catégories de déshumidificateurs. Il s’agit des déshumidificateurs chimiques et des déshumidificateurs électriques.

deshumidificateur

Les déshumidificateurs chimiques :

Ces genres de modèles fonctionnent par absorption et n’utilisent pas d’électricité. Moins coûteux que les modèles de déshumidificateur électriques, ce type d’appareil semble approprié pour de petites ou moyennes humidités.

Les déshumidificateurs électriques

Encore appelés, déshumidificateur à condensation ou à compresseur, ce sont les modèles les plus coûteux. Ils sont dotés de ventilateurs et de pompes à chaleur. Ils sont adaptés pour les cas d’humidité excessive. Ils apparaissent faciles d’usage et plus efficaces que les déshumidificateurs chimiques.

Comment déshumidifier une pièce avec son déshumidificateur ?

Pour en tirer pleinement profit après achat, il faut suivre une procédure d’utilisation. La première étape consistera à passer un coup d’aspirateur, si possible, dans la pièce avant la mise en marche du déshumidificateur. Cela permet de débarrasser la poussière de l’air ambiant et de protéger le filtre à air de l’appareil afin d’optimiser le temps de votre déshumidification.

Ensuite, une fois en marche, le déshumidificateur se voit placé loin des murs, des meubles et des rideaux. Lorsqu’il doit déshumidifier une chambre en particulier, il faut tenir ses portes fermées. Les fenêtres et portes qui s’ouvrent sur l’extérieur devront être également fermées.

Ainsi installé dans la pièce, le déshumidificateur se chargera d’absorber l’humidité de l’air et de la transformer en eau qui sera recueillie dans un réservoir. Les déshumidificateurs s’avèrent équipés d’un capteur qui permet de contrôler le niveau de l’eau à l’intérieur.

Si ce capteur détecte un niveau d’eau maximal, le déshumidificateur s’éteindra instantanément. Cela indique donc à l’utilisateur que le réservoir est plein et que le bac doit être vidé. Il faut généralement entre 8-12 heures pour remplir un réservoir, en fonction de sa capacité ou de la quantité d’eau obtenue. Il semble donc important d’installer un tuyau externe et de l’adapter à l’appareil pour l’évacuation en continu de l’eau.

Outre l’utilisation d’un déshumidificateur, il existe plusieurs autres possibilités pour réduire l’humidité d’une pièce de façon naturelle. Grâce à ces procédés tout à fait naturels, il apparaît possible d’éliminer non seulement l’excès d’humidité dans votre pièce, mais aussi de renouveler l’air qui s’y trouve.

L’une des possibilités les plus simples consiste à opter pour un déshumidificateur à base de charbon. En dehors du déshumidificateur à base de charbon, celui à base d’argile représente également une alternative très simple de déshumidificateur naturel. Le matériel à utiliser est relativement très modeste.

Quels sont les accessoires essentiels pour un déshumidificateur ?

Pour bénéficier pleinement d’un déshumidificateur, il existe des accessoires qui amplifient l’efficacité de l’appareil. Et comme accessoires des déshumidificateurs, on retrouve entre autres :

  • Les compteurs de kWh
  • Les filtres standards
  • Les filtres doubles
  • Les filtres à air
  • Les filtres à charbon

Tous ces accessoires contribuent à l’efficacité de l’appareil.

Quelques conseils de sécurité

Que ce soit pendant le processus de séchage ou après, la sécurité reste une priorité absolue pour tous. Avant toute utilisation de l’appareil, il faut consulter la notice qui l’accompagne. Cela peut s’avérer très utile pour les premières utilisations et même après cela, il est primordial de la conserver pour se souvenir du mode d’emploi.

Pour avoir une bonne efficacité de votre appareil, il s’avère recommandé d’utiliser les accessoires. En plus d’utiliser les déshumidificateurs, il n’est pas exclu d’utiliser aussi les moyens naturels de déshumidificateur. Comme dernier conseil, il apparaît relativement indispensable que la résidence soit aérée.