vendredi, mars 1

Quelle scie à onglet choisir ?

Qu’elle soit radiale, électrique ou manuelle, s’équiper d’une scie à onglet, de nos jours, est très utile pour les travaux de bricolage et ce, que l’on soit professionnel ou amateur. Pour la découpe des plinthes, du lambris ou des tasseaux et des coupes d’angle, la scie à onglet est adaptée pour une grande variété de matériaux.

Toutefois, choisir parmi tous les modèles disponibles sur le marché s’avère un peu compliqué. Dans cet article découvrez tout ce que vous devez savoir pour faire le choix d’achat de votre nouvelle scie à onglet.

Pourquoi acheter une scie à onglet ?

L’expression « scie à onglets », en français, désigne deux outils distincts destinés à la coupe de précision dans un angle précis. Elle est utilisée pour effectuer de précises coupes transversales.

Une scie à onglets se compose d’un bloc moteur et d’une lame qui peuvent pivoter pour couper le plus efficacement possible.

Disponibles dans une variété de formes, elles possèdent différentes tailles. Les tailles les plus courantes sont 180 mm, 250 mm et 300 mm. Chacune d’elles présente sa propre capacité de coupe. Les versions avec et sans fil de la scie apparaissent disponibles auprès de plusieurs fabricants différents.

Comment choisir sa scie à onglet ?

Avant d’opérer le choix de sa scie à onglet, il s’avère essentiel de connaître son rôle. Il faut, en effet, une scie à onglet performante et fiable. La scie doit être maniable, précise et puissante.

Une scie à onglet, pour quelle utilité ?

Les scies à onglets sont très utiles. C’est ce qui explique pourquoi elles sont autant sollicitées dans de nombreux domaines. Elles sont principalement utilisées pour découper les boiseries et moulures, car une scie s’avère indispensable quand l’on travaille du bois. Les scies à onglets servent à couper de sorte à créer des angles dans les pièces.

La scie apparaît stable et puissante. Quand l’on souhaite couper une planche en deux, une scie à onglet sera toujours le meilleur choix. C’est un outil indispensable pour les professionnels en menuiserie et autres métiers du bois. Pour effectuer un travail esthétique et avoir des planches sans fissures, elle se montre nécessaire.

Les experts désirant une coupe précise seront séduits par le guidage laser de la scie à onglet. Cet appareil polyvalent peut, également, servir à la découpe des matériaux légers tels que le plastique ou le PVC. Bien qu’il soit très prisé dans les travaux de bois, cet outil est utilisé par plusieurs corps de métiers.

Quels sont les différents types de scies à onglet ?

Disponibles sous des formes variées, chacune d’elles a des spécificités et des caractéristiques qui les différencient.

La scie à onglet manuelle

La scie à onglet manuelle ne dispose pas de moteur électrique. Elle est composée de serre-joints, d’une boîte à onglets et d’une scie avec échelle à onglets. Elle est plate et présentée sous une forme rectangulaire. La lame de ce type de scie est très épaisse tout en étant jointe à un support métallique.

La scie à onglet manuelle est très pratique pour effectuer tous types de travaux quel que soit le niveau de difficulté. Sa structure lui permet de découper en profondeur plusieurs types de matériaux sans que la lame ne se déforme ou ne s’endommage. Ce qui permet plusieurs possibilités de découpage : 15, 22.5, 30, 36, 45 et 90 degrés.

La scie à onglet électrique

La scie à onglet électrique renferme un moteur électrique et est composée d’une table. Elle possède l’avantage d’être rapide, précise et très nette dans l’exécution de la tâche. Sa puissance est variable, ce qui fait que le choix de ce type de scie dépend du matériau à scier.

Elle est fréquemment utilisée pour couper les garnitures et les moulures. Plus efficace que la scie à onglet manuelle, elle permet de choisir un angle de coupe plus précis. Les possibilités d’angles de découpage se résument à : 15, 22.5, 30 et 45 degrés.

La scie à onglet radiale

Très polyvalente, la scie à onglet radiale existe sous deux grandes formes. On distingue la scie sur table et la scie mobile. La scie à onglet radiale est sécurisée et pratique. Sa structure permet d’effectuer une tâche sans beaucoup d’efforts physiques. Elle offre une très bonne précision de coupe.

De plus, mis à part le fait qu’elle permet de faire le sciage aisément, elle est facile à entretenir et dispose d’un système d’aspiration de poussières ce qui évite de salir la scie.

La scie à onglet circulaire

Dotée d’un moteur, la scie à onglet circulaire offre une très grande sécurité d’utilisation. Elle est équipée d’un interrupteur de sécurité et d’un système de blocage de l’axe.

Elle convient pour tout travail sur chantier. Contrairement aux autres types de scies, elle est conçue pour les découpages dans un rayon de 45 degrés.

Quels sont les accessoires pour une scie à onglet ?

Les accessoires se déclinent comme suit:

  • Le type de lame : chaque scie à onglet possède une lame. Le choix du modèle dépend de la tâche à laquelle la scie est destinée. La lame est munie de dents qui varient entre 40 et 60. Plus le nombre de dents augmente, plus la découpe est précise.
  • Le type de table :  la table peut être en aluminium oui en acier.  Elle est, notamment, équipée d’angles qui permettent de choisir les types de découpage.
  • Les dimensions de la coupe : la hauteur et la largeur de la coupe définissent la taille de l’objet à découper. La largeur varie souvent entre 140 et 320 millimètres.
  • La vitesse de rotation de la lame : ce n’est pas en réalité un accessoire, mais elle garantit la qualité du travail. Elle semble comprise, pour la plupart des variétés, entre 3000 et 5000 tours par minute.
  • Un système d’aspiration pour un entretien aisé
  • Des serre-joints : elles permettent de fixer la table
  • Un guidage laser : il permettra de visualiser le trait et le niveau de coupe.

Quelques conseils de sécurité

Une mauvaise manipulation de la scie à onglet peut s’avérer une source de risques énormes. Surtout quand il s’agit des appareils qui portent des bouts tranchants.

Si l’on utilise une boîte à onglets, il demeure conseillé de fixer soigneusement le matériau avec les serre-joints. Quand l’on se sert d’une scie à onglet, il faut se munir de gants et il faut porter des bavettes, ainsi que des lunettes pour être à l’abri des étincelles qui peuvent créer des dommages physiques.

Après chaque utilisation, il se révèle indispensable de retirer les déchets incorporés et de bien nettoyer la scie à onglet. Il faudra veiller à ce que la lame soit toujours tranchante. Il se trouve conseillé de la graisser afin qu’elle soit toujours tranchante. Il s’avère important de la tenir hors de la portée des enfants.

En ce qui concerne la scie elle-même, il est conseillé de régulièrement la dépoussiérer. Dans le cas de la scie à onglet électrique, il faudra l’éloigner des endroits humides. Ceci permet de limiter les risques d’électrocution, tout en augmentant sa durée d’utilisation.